514.798.4533

Nous vivons une crise planétaire d’une ampleur inégalée. La pandémie de COVID-19 met plus que jamais en lumière les liens qui nous unissent. Au moment d’écrire ces lignes, la moitié de l’humanité est en confinement et certains pays amorcent une timide reprise de leurs activités. Ironiquement, le malheur qui nous unit nous force du même coup à garder nos distances. La solidarité ne se vit donc plus en groupe, mais en réclusion. Dans ce contexte, les communications forment le nerf de la guerre : pour vaincre, il faut acheminer en temps utile les renseignements pertinents à des millions de personnes isolées, afin que soient prises et respectées les mesures salutaires et sanitaires. En d’autres mots, nous misons sur l’information pour, à terme, endiguer la pandémie. Et ce travail, véritable course contre la montre, doit se faire dans toutes les langues et sur tous les fronts.

Tous au combat

En temps normal, notre société produit déjà un volume impressionnant de documents. Nouvelle réalité oblige, nous assistons à une véritable prolifération des nouvelles, des communiqués, des politiques, des consignes, des offres de produits et services, et des restrictions. La production écrite est colossale.

Le printemps n’avait pas encore pointé le bout de son nez que la pandémie nous coupait l’herbe sous le pied. En quelques jours, le coronavirus a été propulsé au premier plan de l’actualité, jusqu’à accaparer tout l’espace médiatique. En peu de temps, les courriels concernant la COVID-19 ont pris d’assaut votre boîte de messagerie : multiples communiqués de votre employeur concernant les mesures à prendre, reports de rendez-vous, annulations de cours, de voyages et de sorties. Vos boutiques préférées ont fermé leurs portes. Depuis plus de deux mois, la société est à l’arrêt. Votre univers s’est réduit, et qui sait pour encore combien de temps.

Loin du terrain, les langagiers disputent quant à eux une course à relais pour recevoir, retravailler, resserrer ou traduire, souvent en urgence, des textes qui présentent les précieuses informations.

Un service essentiel

Si l’accès à l’information a toujours été important, il est devenu névralgique. Les services de traduction jouent un rôle essentiel dans le maintien des communications. La pandémie de COVID-19 est venue décupler les besoins en la matière. Les entreprises doivent notamment communiquer à leurs clients, à leurs employés, à leurs fournisseurs et à leurs partenaires commerciaux les mesures prises, les impératifs quant au télétravail et aux mesures d’hygiène, les nouveaux horaires et les modalités de livraison. Elles le font par courriel, dans les médias sociaux ou sur leur site Web.

À Idem, ce sont des millions de mots qui transitent par nos postes de travail. Depuis le début de la pandémie, chaque point de presse des gouvernements entraîne une nouvelle vague de demandes pour les langagiers. En équipe, nous devons faire front commun pour être à pied d’œuvre pratiquement jour et nuit afin de répondre à cette demande croissante.

L’information doit circuler presque simultanément dans les deux langues officielles et à cet égard, la traduction est un service essentiel. À plus forte raison quand les textes traduits émanent d’entreprises et d’organismes qui, eux aussi, fournissent des services essentiels à la population précarisée.

Nos effectifs internes chevronnés sont extrêmement mobilisés, et peuvent compter sur le précieux concours d’un important bassin de collaborateurs externes. Les projets urgents se succèdent, et la qualité doit toujours être au rendez-vous. Il faut avoir le mot juste, l’esprit alerte et les idées claires malgré les délais serrés.